Demande officielle pour les secondaires 4 et 5 à Chambly

Le projet d'ajout des classes de secondaires 4 et 5 débouche à Chambly.

La Commission scolaire des Patriotes doit soumettre aujourd'hui une demande au ministère de l'Éducation.

Le conseil des commissaires a pris cette décision mardi soir. Une deuxième demande est acheminée pour l'agrandissement de l'établissement primaire l'École de Salaberry.

Actuellement les jeunes de 4e et 5e secondaire doivent faire deux heures de transport par jour pour suivre leur cours.

Marie-Josée Valade-England, porte-parole de la Coalition pour un 4e et 5e secondaire à Chambly, ne cache pas sa joie. Tout sourire, elle explique que « c'est une extrêmement bonne nouvelle. Doublement parce qu'ils vont faire une demande pour le secondaire 4 et 5 et aussi une demande pour l'école primaire Salaberry. C'est au-dessus de nos attentes. Au début c'était une aile primaire ajoutée à l'école secondaire. Là, c'est vraiment deux projets distincts et ça fait toute la différence. »

Une mobilisation du milieu pour l'agrandissement de l'école secondaire qui desserre les jeunes du secondaire 1 à 3 de Chambly et Carignan s'est fait sentir en 2016.

Une pétition avait notamment été instiguée par le député de Chambly, Jean-François Roberge. Plus de 2 000 personnes l'avaient signée.

Monsieur Roberge se montre satisfait de la bataille qu'il a livrée. « C'est une victoire carrément. Ça fait presque trois ans que je me bats pour que cette demande soit envoyée, pour convaincre la Commission scolaire d'aller de l'avant en priorisant l'agrandissement de l'école secondaire de Chambly. C'est une excellente nouvelle. » Il entend s'assurer que le dossier chemine dans un délai raisonnable.

« C'était dans la cour de la Commission scolaire qui a tranché en faveur de la demande des citoyens. Ça retourne maintenant à Québec et c'est certain que je vais intervenir auprès du ministre pour que cette demande soit accueillie favorablement très rapidement. » — Jean-François Roberge, député de Chambly

La Coalition pour un 4e et 5e secondaire à Chambly qui s'est battu pour faire avancer le dossier se réjouit de la demande officielle.

« Que la commission scolaire ait fait la demande c'est une grosse étape. Après ça, ça va se passer à l'Assemblée. Si monsieur Roberge a besoin de gens en arrière de lui pour démontrer au ministre Proulx, comme on l'a fait à la Commission scolaire, qu'il y a des appuis on va suivre. La demande d'ajout d'espace aurait dû être déposée au mois de juin. La commission scolaire a eu l'autorisation de la déposer immédiatement, on s'attend donc aussi à une réponse rapide de la part du ministère. » — Marie-Josée Valade-England, porte-parole de la Coalition pour un 4e et 5e secondaire à Chambly