Dépotoir illégal à Henryville: l'entreprise visée par une injonction

05121012-cfb5-4e73-9a55-2d1c5203f8b7_16x9_WEB

La semaine dernière, TVA rapportait un 5e incendie sur un site de la route 133 à Henryville où ITA-Can Démolition recueille des matières résiduelles et en fait le tri. 

Dans son injonction temporaire, le ministère écrit qu'«aucun recours n’est écarté pour assurer le retour à la conformité de ce site illégal».

Des citoyens du secteur, en plein quartier résidentiel, ont dit craindre un nouvel embrasement alors que l'extinction du dernier brasier s'est étendue sur quelques heures.  

L'injonction a été accordée le 14 août par le juge Martin Sheehan et oblige l'entrepreneur à procéder à une surveillance continue du site.

Le ministère ajoute «qu'il est déterminé à résoudre cette situation par une action rapide en raison d'un risque d'incendie».

Il note «qu'au cours des derniers mois, des milliers de mètres cubes de matières résiduelles, principalement constitués de matériaux secs issus du domaine de la construction, de la rénovation et de la démolition, ont été reçus sur ce terrain»

Or, l'entreprise ne détient aucun permis pour recevoir ou stocker des matières résiduelles ou pour gérer un centre de tri.

Jusqu'ici le ministère a émis 5 avis de non-conformité à l'endroit d'ITA Can depuis 2016.