Douanes fermées pour les anti-trump

Plusieurs Québécois se sont vu refuser l'accès aux États-Unis, jeudi, alors qu'ils tentaient de se rendre à Washington pour participer à l'assermentation du nouveau président américain et à la marche anti-Trump.

Les douaniers du poste frontalier de St-Bernard-de-Lacolle les auraient retournés à la maison en raison de leurs convictions politiques selon des témoignages recueillis par La Presse et Radio-Canada.

En plus de répondre à plusieurs questions sur leur perception de Donald Trump et sur leur itinéraire, des Québécois ont dû fournir leurs empreintes digitales aux agents en plus de se faire prendre en photo.

Plusieurs d'entre eux ont dû attendre une heure ou deux à la douane.

La plupart du temps, les douaniers évoquaient des raisons administratives pour refouler les visiteurs à la frontière.

Le porte-parole des douanes américaines a refusé de commenter le dossier.

Avec la collaboration de Marie-Pier Boucher.