Grève déclenchée chez Galvano de Beloeil

Métallos

Les syndiqués de l'usine Galvano de Beloeil déclenche une grève. Ils ont refusé à 97% les offres patronales le 9 juillet dernier.

Les employés de l'usine notamment spécialisée dans le traitement de surface déplorent des concessions dans les régimes de retraite et les gels de salaires survenus des 15 dernières années.

La demande du Syndicat des Métallos qui représente les 35 employés de l'usine de retourner en négociation cette semaine a été rejetée par la partie patronale.

L'intégration d'un nouvel horaire de quart de travail de 12 heures est au coeur du litige. «Ils veulent faire fonctionner cette usine 24 heures sur 24, avec des quarts de travail de 12 heures imposés sur les travailleurs, et les membres en veulent pas de cet horaire-là», indique le représentant syndical des Métallos, Guy Gaudette.