L'ancien maire de Lacolle aurait commis près d'une vingtaine d'actes dérogatoires

L'ancien maire de Lacolle aurait commis près d'une vingtaine d'actes dérogatoires au Code d’éthique et de déontologie des élus de sa municipalité.

C'est ce que conclut la Commission municipale du Québec qui devait examiner 39 manquements reprochés entre 2013 et 2015, selon le Coup d'Oeil.

Roland-Luc Béliveau aurait fait des dépenses ou réclamations injustifiées et aurait utilisé des ressources de la municipalité à des fins personnelles.

Il pourrait maintenant connaître sa sanction lors d'une audition qui aura lieu demain à Montréal.

Rappelons que l'ancien maire avait aussi été suspendu de ses fonctions l'automne dernier.