La défense suggère une peine à la maison pour l'ado de St-Hyacinthe accusé de complot pour meurtre

L'adolescent de 14 ans accusé d'avoir comploté pour tuer et violer des camarades de classe à St-Hyacinthe devrait connaître sa sentence le 26 mai prochain.

Hier, la poursuite a proposé une peine de 18 à 24 mois en garde fermée estimant que l'accusé est extrêmement inquiétant.

Il y a environ deux mois, le récit du viol d'une jeune fille a été retrouvé dans sa chambre, au centre jeunesse selon ce que rapporte RDI.

La défense a quant à elle suggéré une peine de 6 mois à purger à la maison en plus de 240 heures de travaux communautaires.

Le jeune accusé s'est lui-même reconnu coupable de complot pour meurtre, complot pour agression sexuelle et menaces.

L'adolescent de 16 ans, coaccusé dans cette affaire, a été déclaré non criminellement responsable pour cause de troubles mentaux.

Les deux jeunes ont été arrêtés en septembre dernier à la polyvalente Hyacinthe Delorme.