La Meute fait ombrage à La Meute de Saint-Jean-sur-Richelieu

Un centre d'entraînement en plein air de Saint-Jean-sur-Richelieu est pris à tort pour un groupe d'extrême droite.

C'est que les deux portent le nom de La Meute, générant ainsi la confusion.

Les propriétaires avaient reçu des commentaires et une recrudescence de nouveaux abonnés Facebook en janvier à la suite de l'attentat à la mosquée de Québec.

Si bien que le centre d'entrainement a changé son logo dans les derniers mois pour se distancier.

Marc-André Paillé, copropriétaire : « On tenait beaucoup à notre nom, nos concepts d'entrainement sont en lien. Nos cours c'est les jeunes loups, les loups-garou, les louves... Nos endroits où on s'entraine c'est les tanières. On a fait revamper notre logo qui est maintenant un loup dans une montagne. Depuis ce temps-là, les commentaires et questionnements ont arrêté.

Monsieur Paillé indique par ailleurs que la situation n'a pas de répercussions négatives sur les inscriptions.

Les projets d'expansion dans d'autres régions, notamment à Laval, Trois-Rivières et Québec risquent toutefois d'être retardés. « Les gens aiment le nom, sont associés à nous. Ça fait quatre ans qu'on fait des démarches pour garder ce nom et garder la notoriété. On avait des projets d'expansion, mais arriver, exemple, en Mauricie et dire “La Meute arrive en Mauricie”, l'accueil peut être spécial. »

Les propriétaires songent donc pour le moment à se tourner vers une expansion locale. Ils prévoient par ailleurs, une augmentation des inscriptions qui sont en constante progression de 20 à 30 % cet automne.