La SQ frappe contre le recyclage illégal de métaux

La Sûreté du Québec a arrêté ce matin cinq individus liés au un stratagème frauduleux de recyclage de métaux.

Il s'agit de la tête dirigeante, Marc Lefebvre, de Varennes, Karl Caron, de Gatineau, Martin Sirard, de Laval, Benoît Poirier, de Mascouche et Pierre Vaillancourt, de Sainte-Adèle.

L'opération de ce matin est la deuxième phase de l'opération Nobélium.

La première frappe est survenue en mars 2017 au Québec et en Ontario. 12 personnes avaient été arrêtées.

Elle visait le démantèlement de l'organisation criminelle dont la fraude s'élèverait à plus de 6 M$.

Le réseau a eu accès à d'importantes sommes d'argent comptant, notamment à l'aide de prête-nom, pour acheter des métaux en échange de fausse facture.

L'enquête des 22 derniers mois démontre que les personnes impliquées ont disposé de 18,5 M$ d'effets bancaires transférés en argent comptant. 

Les 5 individus arrêtés ce matin font face à des accusations de fraude et de complot pour fraude.