Le député de Chambly veut garantir la pérennité du bac vert

Le député de Chambly veut garantir la pérennité du bac vert et surtout éviter une crise du recyclage en Montérégie.

Selon Jean-François Roberge, plusieurs municipalités pourraient voir leur centre de tri fermer si rien n'est fait.

Lui et la CAQ réclament donc une intervention rapide de la ministre de l’Environnement, Isabelle Melançon.

Le député de Chambly, Jean-François Roberge:

« La Chine a fermé ses portes au papier recyclé québécois graduellement. Ce qui fait que nos recycleurs manquent de débouchés. La solution à ça, c'est la mise à niveau de nos usines de triage, mais le gouvernement a dormi là-dessus, n'a pas bougé et là on se retrouve en pleine crise. »

Le député compte maintenant rencontrer les responsables de Services Ricova inc. ainsi que la Ville de Chambly dans les prochains jours afin de faire le point sur la situation.