Le Service de police de Longueuil veut se rapprocher de la population et comprendre sa réalité

Le Service de police de Longueuil va à la rencontre des citoyens pour connaître ses attentes et préoccupations, lors de dix Forums dans les cinq villes de l'agglomération desservie.  

Les consultations visent «à accompagner un changement de culture au sein du service de police» et à «nourrir le plan de relève», indique son directeur.

L'Institut du Nouveau Monde sera aussi mis à contribution dans cette vaste démarche, de février à avril 2019 et un rapport en découlera en juin 2019. Toute l’information est disponible au inm.qc.ca/spal.

De son côté, l'Institut explique que les discussions seront par petits groupes et guideront vers des actions colligées dans un rapport remis au service en juin 2019.

Le directeur du Service Fady Dagher explique que les champs d'intervention des policiers sont de plus en plus larges et que les policiers doivent s'adapter à de nouvelles réalités.  

De février à avril 2019, les résidents des villes de l’agglomération, soit Boucherville, Brossard, Longueuil, Saint-Bruno-de-Montarville et Saint-Lambert seront rencontrés.

«Comme Service de police, cela viendra nous guider sur le profil du policier recherché. Plusieurs besoins pourraient être exprimés par la population: peut-être profilage racial, social, abus sur les aînés, santé mentale et itinérance et surveillance?  Il y a de plus en plus de zones grises dans lesquels nous devons travailler.  Avec le résultat obtenu, cela nous permettra d'influencer notre plan stratégique et nos orientations comme Service et de d'offrir le meilleur service.»