Le taser gun arrive à Granby

Les policiers de Granby sont désormais munis d'armes à impulsion électrique, communément appelées ''taser gun''.

18 patrouilleurs peuvent maintenant s'en servir.

L'outil devenait plus que nécessaire avec la hausse du nombre d'interventions liées à la consommation de drogue ou à la santé mentale.

"De plus en plus on est confronté avec des gens en délire agité (...) Ces 5 dernières années nos policiers ont fait près de 1 300 internventions en lien avec ça," explique le direction du service Marco Beauregard qui considère l'arme que un "must".

Le "taser gun" comme le baton téléscopique sont parfois utilisés comme arme alternative au lieu du pistolet lors d'interventions.

Le déploiement du nouvel équipement a couté 75 000 dollars aux contribuables.

Avec la collaboration d'Élisabeth Gosselin.