Les proxénètes recrutent en prévision du Grand Prix de F1

proxénétisme

Les gangs de rue sont à la recherche de jeunes filles en prévision du Grand Prix de Montréal.

Le phénomène n'est pas nouveau, mais il s'intensifie avec l'arrivée des milliers de visiteurs sur la Métropole.

C'est pourquoi une campagne de sensibilisation sur le proxénétisme est en cours dans le Grand Montréal.

Elle a pour nom "Un trop grand prix à payer pour les femmes".

Les premiers contacts entre les proxénètes et les filles se font souvent par l'intermédiaire des réseaux sociaux selon cette experte:

"Les objets luxueux que les jeunes ne veulent pas parler ça peut être un indice. Les nouveaux amis aussi ça peut-être un indice. Il faut s'intéresser aux activités (de nos enfants). C'est très important que les parents soient sensibilisés à ça, explique la planificatrice de programme Pascale Philbert.

"On veut sensibiliser les jeunes filles, mais on veut aussi offrir un prétexte pour aborder la problématique avec les jeunes qui fréquentent le milieu," ajoute Audrey-Jade Carignan de Prévention jeunesse Longueuil.

Les parents devraient se méfier des individus qui ne se présentent qu'avec un surnom. 

Mme Philbert suggère également d'aborder la question de la criminalité en famille. Il est aussi bon d'avoir un plan établi d'avance pour un jeune qui souhaite se sortir d'une situation de délit.