Les Québécois préfèrent les gros véhicules

Des chercheurs de l'École des hautes études commerciales ont relevé que le nombre de camions légers pour passagers a augmenté de 195 % sur nos routes entre 1990 et 2013.

La troisième édition de l'État de l'énergie au Québec montre aussi que, pour la première fois l'an dernier, les ventes de camions ont dépassé celles des voitures au Québec. 

On ne dénombre cette année que 11 619 véhicules électriques et hybrides rechargeables, ce qui représente à peine 0,2 pour cent de la flotte des véhicules personnels.

Les ventes d'essence ont augmenté de 19 % en 25 ans. 

Ces tendances ne sont pas favorables à l'atteinte des cibles de réduction de la consommation de produits pétroliers de 40 pour cent en 2030 et des émissions de gaz à effet de serre que s'est fixées le gouvernement.