Manifestation des taxis à Montréal vendredi matin

Les chauffeurs de taxi reprennent les moyens de pression. Ils seront des milliers à converger vers Montréal pour perturber l'heure de pointe, demain matin.

Ils protestent contre le projet de loi 17 qui abolit les permis. Ils affirment vouloir faire entendre leur colère contre ce projet de loi qu'ils qualifient d'inhumain, «qui détruit leur industrie, leurs aspirations légitimes et qui pousse à la faillite 22 000 familles».

Les taxis vont se réunir aux quatre coins de la ville et se dirigeront «lentement» vers le centre-ville au bureau du ministre des Transports sur le boulevard René-Lévesque Ouest.

Les taxis arrivant de l’Est vont se réunir aux Galeries d’Anjou, près du magasin La Baie. Ceux du Sud à la Place Desaulniers, à Longueuil. Les taxis arrivant Nord iront au Cosmodôme de Laval, près du cinéplex. Enfin, ceux de l’Ouest vont se réunir au Centre Fairview, face à l’autoroute 40. Tous les cortèges se mettront en branle entre 8 h 30 et 9 h.

«Une fois sur place, ils stationneront leur véhicule pour en sortir et exprimer leur rage envers un gouvernement qui les pousse à la faillite alors qu’ils se sont correctement conformés aux règles de l’État.» -extrait du communiqué émis par l'industrie du taxi.

D'autres manifestations à travers le Québec

Les taxis qui ne pourront se rendre à Montréal ont été invités à manifester dans leur région, de manière symbolique.

Des manifestations sont prévues à Sept-Îles, Matane, Rimouski, Rivière-du-Loup, Gaspé et Saguenay-Lac-St-Jean.

Par ailleurs, des membres de l'industrie du taxi ont boudé une rencontre avec le sous-ministre des Transports ce matin. Ils ont plutôt envoyé un lobbyiste qui a remis une lettre.

Le premier ministre François Legault rappelle que les chauffeurs recevront environ 70 000$ de compensation.