Meurtre de Cheryl Bau-Tremblay : 12 ans derrière les barreaux avant une libération conditionnelle

Le meurtrier de Cheryl Bau-Tremblay, assassinée à Beloeil en 2015, devra demeurer en prison 12 ans avant d'avoir droit à une libération conditionnelle.

C'est la suggestion commune qu'on fait la Couronne et la Défense au palais de justice de St-Hyacinthe. 

Alexandre Gendron 38 ans a été reconnu coupable du meurtre non prémédité de sa conjointe.  

La jeune femme de 29 ans était enceinte au moment du drame. Elle avait été retrouvée dans un sac de couchage sous son lit, 5 jours après son décès.

Le juge entérinera sa décision concernant la libération conditionnelle jeudi matin.