Pas de carrière de dynamitage à Mercier

Il n'y aura pas de carrière de dynamitage à Mercier.

La Commission de protection du territoire agricole du Québec a confirmé son refus d'autorisation à l'entreprise Agrégats Lefebvre.

Elle autorise aussi le remblai de trous déjà présents sur le site d'ici 2020.

La Ville se réjouit de cette décision notamment pour la protection de la qualité de l'eau potable.

La mairesse de Mercier, Lise Michaud:

« La réaction est excellente de notre côté. On est très satisfaits de l'orientation préliminaire qu'ils ont donnée. Ça fait en sorte que finalement, notre environnement commence à être respecté un peu plus que ça ne l'a été dans l'historique de la ville de Mercier avec les lagunes. »