Pénurie de sauveteurs: deux piscines seront fermées à Saint-Hyacinthe

piscine-Image-nouvelle-800-400-grand

La pénurie de main d'oeuvre ne touche pas que le secteur professionnel ou de la main d'oeuvre spécialisée: à Saint-Hyacinthe, le scénario de fermer deux piscines extérieures, en raison d'une pénurie de surveillants-sauveteurs se confirme.

Le sujet avait été abordé par des citoyens au dernier conseil municipal et avait défrayé la manchette.

Voilà maintenant que le scénario de fermeture pour deux piscines extérieures à Saint-Hyacinthe se concrétise, en raison d'une pénurie de sauveteurs.

Les piscines Saint-Joseph et Notre-Dame seront fermées les fins de semaine, jusqu'à nouvel ordre. 

En raison de travaux en cours, l'ouverture de la piscine Saint-Joseph est prévue au début de juillet et celle de la piscine Notre-Dame sera le 20 juin.

La Corporation aquatique maskoutaine ajoute à cela la pataugeoire de la piscine Assomption, qui sera ouverte uniquement du lundi au vendredi de 13 heures à 15 heures.

Plusieurs options évaluées

Différentes solutions ont été évaluées malgré l'affichage des postes et la Corporation a dû baser sa décision sur des principes de la Société de sauvetage. 

Chaque sauveteur a la responsabilité de bien connaître les particularités du lieu et la «rotation» de sauveteurs à travers les piscines est une opération dangereuse pour la sécurité des baigneurs. 

Le maire Claude Corbeil avait d'ailleurs expliqué au dernier conseil qu'une formation complète prend plus d'un an et demi.

Les fermetures ont été décrétées par la Ville de Saint-Hyacinthe en fonction de plusieurs données: celles de l'achalandage, entre autres pour la clientèle des camps de jours, des alternatives de baignade à proximité.

À la Corporation, on explique que la recherche de sauveteurs bien formés se poursuit mais que pour l'instant, ce scénario était le plus «logique».

Les jeux d'eau seront ouverts dans les prochains jours.