Policiers, musiciens et Ludivine Reding unis contre l'exploitation

Des policiers du Service de police de Longueuil, artistes-musiciens de l'Orchestre symphonique de Longueuil s'unissent sur une même scène pour aider les organismes communautaires longueuillois à soutenir les femmes victimes de proxénitisme et d'exploitation sexuelle, lors d'un grand concert.

Ils seront accompagnés, pour l'occasion de la comédienne Ludivine Reding et de l'auteur-compositeur Patrice Michaud. 

L'événement-bénéfice aura lieu le 7 juin prochain à l’église de Saint-Hubert, située au 5310, chemin de Chambly, à Longueuil. 

Bien que le Service de police soit doté d'une Équipe intégrée d’intervention et de soutien aux victimes d’exploitation sexuelle, le directeur du Service de police M. Fady Dagher estime que la prise en charge des femmes exploitées est l'affaire de toute une communauté.

Nous avons été touchés de voir la participation de Ludivine Reding et de Patrice Michaud à ce projet! C'est une cause extrêmement dure à prendre lorsque les familles voient leur fille prise dans ce créneau qui peut vite devenir un engrenage. Ce ne sont plus simplement des jeunes filles de milieux défavorisés: on retrouve maintenant des «aventureuses» qui croient vivre une expérience stimulante et qui peinent à en sortir. L'exploitation sexuelle n'est pas l'affaire que de la police mais de toute une communauté.

Les billets peuvent être achetés sur le site longueuil.quebec/concert-benefice-SPAL. L’entièreté des recettes sera redistribuée à trois organismes qui luttent quotidiennement contre l’exploitation sexuelle sur le territoire de l’agglomération de Longueuil, soit Le 2159, la Maison Kekpart et Macadam Sud.  

À leur sortie du monde des proxénètes, plusieurs des filles doivent composer avec le casse-tête du logis, de l'aide alimentaire, de l'aide psychologique, ce qui met le travail de ces organismes en relief.