Québec met de côté le prolongement de l'A-35

Le député de St-Jean, Dave Turcotte, accuse le gouvernement Couillard de renier ses promesses sur le prolongement de l'autoroute 35.

Le tronçon de 9 kilomètres jusqu'aux États-Unis ne fait pas partie des projets routiers de la Montérégie ces deux prochaines années.

Un non-sens pour M. Turcotte: "C'est révoltant parce que c'était l'un des seuls engagements du Parti libéral dans la dernière campagne électorale.

Le gouvernement Couillard a annoncé 544 millions en travaux routiers en Montérérie ces deux prochaines années.

Ça comprend notamment la réfection du pont d'étagement au-dessus de l'autoroute 20 à Coteau-du-Lac, la reconstruction du pont de la rue de l'Île-Charron à Longueuil et le réaménagement de l'intersection des routes 202 et 235, à Bedford.

La ministre responsable de la Montérégie, Lucie Charlebois, se défend d'avoir reporté le prolongement de l'A35 aux calendes grecques.

"Le projet avance, mais est-ce qu'il se fera ces deux prochaines années ? Ce serait étonnant," a indiqué Mme Charlebois.

Entre 2017 et 2019, 3 550 travailleurs seront à l'œuvre sur les 324 chantiers que comptera la Montérégie.

Avec la collaboration d'Élisabeth Gosselin.