Recrutement de main-d'oeuvre: un défi majeur à St-Hyacinthe

Le recrutement de la main-d'oeuvre demeure un défi majeur à St-Hyacinthe.

C'est ce qui est ressorti de la rencontre des gens d'affaires avec la ministre de l'Économie, Dominique Anglade ce matin.

Cette dernière croit que la qualité de vie à St-Hyacinthe est un atout.

« Il faut qu'on soit en mesure d'utiliser tout ce qui est à notre disposition pour retenir la main d'oeuvre. Un région qui a une qualité de vie comme on peut retrouver à Saint-Hyacinthe où les gens ont envie de rester dans la région, d'élever leur famille. Ça aussi ça joue beaucoup sur l'attraction d'une région. »

Elle propose également de faire de l'immigration plus ciblée et de faire plus de sensibilisation auprès des jeunes.