Saint-Hyacinthe : une quarantaine de locataires à la rue après l'incendie du centre-ville

À St-Hyacinthe, une quarantaine de personnes ont été jetées à la rue après le grave incendie qui a ravagé leur immeuble du centre-ville. Le brasier qui s'est déclaré peu avant 15 h dans l'immeuble de la rue St-Antoine est le 2e en moins d'une semaine à éclater à cet endroit.

L'immeuble datant de 1903 comprend les restaurants L'Escabèche et O St-Patrick et des logements.Le feu se serait déclaré dans un conduit de ventilation à l'arrière du bâtiment. Les causes exactes du brasier demeurent inconnues.

Plus d'une centaine de pompiers ont combattu les flammes jusqu'à tard en soirée. De l’entraide des municipalités voisines a été demandée. Les sinistrés ont été pris en charge par la Croix-Rouge. De l’aide de la communauté s’organise. Une campagne de sociofinancement a d'ailleurs notamment été lancée en ligne par un Maskoutain touché par l'immense perte des sinistrés. La SCD Centre-ville Saint-Hyacinthe aidera quant à elle les commerçants touchés par l'incendie.

 

 

 

 

 

Deuxième incendie

Dimanche soir, un brasier a pris naissance tout juste avant 22 h 40. Les flammes qui avaient pris naissance dans la partie arrière, où se trouve le St-Patrick, ont d'abord été circonscrites grâce à des gicleurs. Une source de chaleur placée trop près d'un matériau combustible était à l'origine de l'incendie. Les dommages avaient été limités aux restaurants.