Saint-Jean-sur-Richelieu : 6 mois de salaire à Guy Grenier

L'ancien chef de cabinet du maire de St-Jean-sur-Richelieu va recevoir 6 mois de salaire et des avantages sociaux.

Le conseil municipal a voté à majorité hier soir pour cette indemnité de départ à l'égard de Guy Grenier.

Cette indemnité était prévue au contrat de travail de monsieur Grenier.

« Pour un employé qui a travaillé environ cinq mois, je pense que c'est un traitement équitable. Je pense que c'est une indemnité, compte tenu des circonstances, généreuses. Ça n'empêche pas monsieur Grenier de conserver tous ces droits. » — Yvan Berthelot, conseiller municipal

Les élus ont par ailleurs refusé de défrayer les frais d'avocat, une proposition de l'équipe du maire Alain Laplante. 

Rappelons que l'entente de principe intervenue entre la Ville et l'ex-chef de cabinet du maire a été rejetée par le groupe des 9 la semaine dernière après une fuite.

Le maire persiste et signe, il s'agit selon lui d'une attaque personnelle. « C'est de l'acharnement. Monsieur Grenier, c'est une victime là-dedans parce qu'il n'a absolument rien fait. Il a fait ce que je lui ai demandé, il n'a rien fait sans mon autorisation.», a-t-il indiqué lors de la séance extraordinaire.