St-Jean-sur-Richelieu pourrait aller en appel dans le dossier du projet PAIR

Saint-Jean-sur-Richelieu pourrait faire appel de la décision rendue par la CPTAQ dans le dossier du projet PAIR.

En novembre, la Ville a finalement reçu une réponse négative à sa demande de changement de zonage.

Cette dernière concernait des terres agricoles situées le long de l'autoroute 35 à Saint-Luc. 

Ces terres devaient alors servir à la création d'un Parc d'affaires et d'innovation régional.

Le maire, Alain Laplante, mentionne que la Ville analyse présentement la situation.

« Ce qu'il faut vérifier, c'est s'il y a eu erreurs de droit. Si on estime qu'il y a eu erreurs de droit dans la décision de la CPTAQ, ça peut justifier d'aller en appel. Sinon, évidemment, on devra trouver d'autres alternatives, d'autres possibilités pour nos futurs développements industriels. »

Rappelons que la Ville devra rendre sa décision au plus tard le 30 décembre.