Travailleur happé sur la route 112: prudence près des chantiers

Chantier ISTOCK absolut_100

Les policiers de la Sûreté du Québec et la CNESST enquêtent à Saint-Paul-d'Abbotsford après un impact entre un travailleur de chantier routier et un autre travailleur au volant d'une camionnette.  

L'impact est survenu vers minuit 45 sur la route 112 alors qu'un travailleur sur ce chantier à bord d'une camionnette a percuté l'autre travailleur qui s'affairait à des travaux manuels.

La CNESST enquête actuellement sur cet accident afin de savoir si les méthodes de travail étaient appropriées.

Le travailleur n'a pas été grièvement blessé puisque l'impact n'était pas à haute vitesse et qu'il n'y pas d'élément criminel en cause.

Pour le sergent Louis-Philippe Bibeau, il s'agit aussi d'un rappel pour tous les automobilistes qui circulent en Montérégie alors que plusieurs chantiers de jour, de soir et de nuit sont en cours.

«Pour une raison inconnue, le conducteur de la camionnette a frappé l'autre travailleur qui travaillait sur le chantier, la vitesse ne semble pas en cause et la CNESST est actuellement au dossier. Par contre, il est bon de rappeler qu'en zone de travaux, il faut respecter les limites de vitesse parce que les travailleurs ne sont pas toujours protégés par des structures de béton. Par exemple, si la vitesse prescrite est de 70 kilomètres heures, quelqu'un qui roule à 90 recoit une amende doublée à 110$».

 

 Selon la SAAQ, en 2018, à l'approche ou dans une zone de chantier routier, 688 personnes ont été blessées au Québec et 9 personnes sont décédées.