Un an depuis le drame des Broncos de Humboldt

Le 6 avril 2018, à 16h50, une tragédie routière décimait l'équipe de hockey junior des Broncos de Humboldt. L'onde de choc s'est fait ressentir à travers le Canada. 

Il y a un an, l'autobus des Broncos de Humboldt roule en direction de Nipawin. L'équipe de la Saskatchewan s'apprête à disputer le cinquième match de la demi-finale qui l'oppose aux Hawks. 

À l'intersection des autoroutes 35 et 335, le conducteur d'un semi-remorque omet de faire son arrêt obligatoire. L'autocar ne peut l'éviter. Sous la force de l'impact, les deux véhicules sont en partie pulvérisés.

Seize personnes sont tuées, treize sont blessées. La majorité des victimes sont des joueurs âgés entre 16 et 21 ans.

L'ampleur de la catastrophe ébranle les familles impliquées, la petite communauté de Humboldt et s'étend rapidement à travers le pays et au-delà des frontières.

En quelques jours, plus de 15 millions $ sont amassés pour venir en aide aux familles des victimes. Les hommages se succèdent dans les arenas et des milliers d'amateurs de hockey placent leurs bâtons de hockey devant leurs portes en soutien envers la communauté de Humboldt.

Le camionneur inexpérimenté, Jaskirat Singh Sidhu écope de huit ans de prison pour conduite dangereuse causant la mort et des lésions corporelles.

Un premier anniversaire émotif

Un an plus tard, Humboldt se prépare à souligner la tragédie. Une messe commémorative est organisée à l'arena de la municipalité. Le même endroit a servi de lieu de recueillement dans les jours qui ont suivi le drame.

Durant la cérémonie, qui sera présidée par le prêtre de l'équipe, une minute de silence sera observée à 16h50, l'heure exacte de l'accident mortel. 29 rubans jaunes arboreront les noms des personnes qui étaient à bord de l'autobus.

3000 personnes sont attendues et plusieurs devraient aussi se rendre sur les lieux de la tragédie.

Justin Trudeau livrera un discours sur vidéo. Dans un communiqué, le premier ministre rend hommage aux membres de l'équipe des Broncos, ainsi qu'aux policiers et aux secouristes qui ont dû intervenir. 

 

Samedi, la solidarité envers la communauté de Humboldt a repris de plus belle. Sur les réseaux sociaux, le mot clic #HumboldStrong est redevenu un des plus populaires. Plusieurs personnes ont envoyé des photos de leurs bâtons de hockey replacés devant leurs entrées. La Ligue nationale de hockey a aussi publié une vidéo en ce sens: