Une partie de l'autoroute 35 prolongée... un autre tronçon en attente

Un tronçon de 9 kilomètres de l'autoroute 35 sera aménagé pour relier les municipalités de Saint-Sébastien et Saint-Armand. Par contre, les coûts totaux et l'échéancier pour compléter le tronçon entre Saint-Armand et les États-Unis sont inconnus. 

C'est un montant de 82 millions de dollars en vertu du Nouveau Fonds Chantiers Canada que versera le gouvernement fédéral à ce projet attendu depuis plus de 50 ans. L'investissement du provincial sera précisé lorsque l'on annoncera la planification et les appels d'offres du projet.  

Il reste toutefois un tronçon de 4,5 kilomètres à prolonger pour compléter le lien avec les États-Unis. Cette troisième phase prévoit la construction de deux chaussées doubles, mais aussi d’un pont qui enjambera la rivière aux Brochets.Un pont d’étagement de 100 mètres sera aussi aménagé tout comme un carrefour giratoire dans le secteur nord de Saint-Armand.

Une fois terminé, le projet permettra d'établir un lien direct entre l'autoroute 35 et l'autoroute inter-États 89 (Interstate 89). Le projet permettra aussi concrètement d'améliorer la qualité de vie des riverains de la route 133 puisque l'on réduira la circulation sur cette route

Pourquoi ne pas avoir complété le prolongement de l'autoroute 35 dans son entièreté jusqu'aux États-Unis?

Le ministre fédéral des Infrastructures, François-Philippe Champagne, expliquait ce matin «qu'il ne s'agit pas d'une question de volonté, mais d'arrimage puisque les voisins américains doivent aussi arrimer leurs infrastructures pour créer une connexion efficace».     

Les échanges commerciaux entre la Nouvelle-Angleterre et le Canada se chiffrent à 13 milliards de dollars et plus de 75% des échanges se font par le réseau routier, écrit le ministère de l'Économie.