Vacances de la construction: plus de constats décernés en Montérégie

radar

La Sûreté du Québec a exercé une veille constante pendant les vacances de la construction: en Montérégie, les policiers ont décerné pas moins de 2411 constats d'infractions.

Si l'on fait le comparatif avec la même période l'an dernier, il s'agit d'une hausse des constats (toutes infractions confondues) de 25% en Montérégie, pour la période du 19 juillet au 4 août.

Heureusement, on ne déplore aucun décès sur les routes de la région pendant cette période.

Toujours sur le territoire de la SQ, les policiers ont appréhendé 1245 automobilistes pour des excès de vitesse et 39 pour les capacités affaiblies par l'alcool ou la drogue. 

Une situation qui s'explique par une surveillance accrue près des routes, dans les sentiers et sur les plans d'eau et plus de sensibilisation.

Au Québec, 20 844 constats d'infractions au Code de la sécurité routière ont été remis durant cette période. 13 000 constats ne touchaient que la vitesse.  

C'est l'équivalent de 1500 billets de contraventions par jour pendant les 2 semaines.

Pour la porte-parole de la Sûreté du Québec, Aurélie Guindon, la vitesse et les «grand excès de vitesse» sont les infractions les plus souvent citées et celles-ci mettent en péril tous les usagers de la routes.