Vaste opération contre la pornographie juvénile dans plusieurs régions

La Sûreté du Québec mène une opération contre la pornographie juvénile qui a des liens dans plusieurs régions du Québec. Des arrestations et comparutions devraient être annoncées dans les prochaines heures en lien avec ces coups de filets.

La porte-parole de la Sûreté du Québec, Marie-Michèle Moore, ne peut pour l'instant affirmer qu'il s'agit d'un réseau structuré où les individus avaient des liens entre eux ou partageaient des contenus.

Les enquêteurs spécialisés en matière d'exploitation sexuelle sur Internet enquêtent sur ce dossier depuis quelques mois.

Des perquisitions et arrestations sont prévues à Sorel-Tracy, Portneuf, Papineauville, Témiscouata-sur-le-Lac, Eastman, Gatineau et Roberval.

C'est de l'information du public qui a permis cette frappe concertée.

Un bilan plus complet sera fait plus tard cet après-midi. Marie-Michèle Moore nous parle de ce qui a été fait jusqu'ici...

«L'enquête a démarré grâce à des signalements et plaintes à notre Centre nationale de coordination contre l'exploitation sexuelle. Nous travaillons en étroite collaboration avec la GRC et des corps municipaux. C'est une stratégie nationale qui a permis, depuis 2012, près de 600 arrestations et plusieurs centaines de victimes qui ont été identifiées. Un bilan provisoire viendra un peu plus tard.»