Trump satisfait des frappes en Syrie

Le Pentagone a confirmé, samedi matin, que les frappes aériennes contre la Syrie ont atteint leurs cibles.

Sur son compte Twitter, le président américain Donald Trump a déclaré «Mission accomplie», tout en considérant que l'attaque avait été parfaitement exécutée.

Vendredi soir, les États-Unis, la France et le Royaume-Uni ont lancé une centaine de missiles vers trois cibles liées au programme d'armement chimique syrien.

Un laboratoire, un entrepôt et un bunker contenant des armes chimiques ont ainsi été détruits, selon un haut responsable du Pentagone.

On ne dénombrerait aucune victime.

Ce bombardement se voulait une riposte au président syrien Bachar Al-Assad pour une attaque chimique qui aurait été commise contre des civils, sur son territoire.

Le premier ministre canadien, Justin Trudeau, appuie cette opération.

De son côté, la Russie condamne fermement cette opération.

Une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU a été décrétée.