Greg Alone

Greg Alone et sa chanson je sais pas danser est notre future star iHeartRadio de mai 2017

13 choses à savoir sur Greg Alone:

1. J'émerge depuis au moins 20 ans. J'émerge,  je cale et j'émerge encore, mais  avec moins de cheveux.

2. Greg Alone c'est le projet d'un seul homme qui a écrit, composé et joué entièrement tous les instruments de son premier album « Rendez-vous, vous êtes cernés». Guitare, basse, batterie, charango, percussions. Mon instrument principal est la guitare.

3. Je suis un punk rocker. Marqué par les années 90, je suis incapable de m'empêcher d'entendre un beat de drum punk rock dans ma tête. Incapable.  La musique qui m'a marquée est celle de Lag wagon, Green day et Bad Religion.

Écoute sa chanson:

4. Même si des chansons comme «Je sais pas danser» n'ont pas un arrangement ni rock ni abrasif, je considère tout ce que je fais comme un peu punk quand même, parce que le message n'est jamais lisse, rose bonbon. J'aime que ça soit un peu grinçant, contradictoire. «Je sais pas danser» est quand même une toune qui juge le monde des discothèques, sur un beat dansant. Une histoire dont je suis le loser. Un peu punk, non?

5. Je fais confiance à l'intelligence des gens. Par exemple, mon style d'humour est de dire la pire des chose que le pire des cons pourrait penser, et ensuite j'aime voir qui me prend pour ce con et qui a compris le sarcasme. Avec des inconnus, c'est environ 50/50.

6. Je fais confiance à l'intelligence des gens, j'ai dit. Il faut prendre mes textes au 2e niveau, s'il-vous-plait.  Je ne pense pas la moitié de ce que j'écris dans mes chansons, et  j'exagère le propos. Et des fois je me contredis à l'intérieur de la même toune. Je veux lancer des sujets en l'air et que les gens s'arrangent avec ça!

 

7. Je me suis fait pogner. L'extrait radio «Mécène» diffusé dans les radios rock du Québec m'a valu une couple de pierres, parce que le sujet c'est l'aide sociale, et bien du monde se sont arrêtés au premier niveau et m'ont accusé de fesser sur les bénéficiaires. C'est tellement pas ça que la toune veut dire. Je conseille toujours aux gens une deuxième écoute, ou plusieurs écoutes si ce n'est pas suffisant.

8. Un autre extrait marquant de mon premier album est «Kiki» avec son refrain : «C'est kiki vend d'la came ? C'pour toute mes chums dans van...».

9. Mes premières compos remontent à 1994. J'ai écrit plus de 300 chansons en français, anglais et espagnol. Je me force à écrire en français, même si c'est plus difficile. C'est le moins qu'on puisse faire pour alimenter notre culture franco-amaricaine-du-nord.

10. J'ai chanté dans le groupe punk progressif Brain Püker (1994-2001) et dans le groupe rock/reggae/musique du monde Val Salva (2000-2011). Avec ces groupes, j'ai enregistré plusieurs albums et fait des centaines de shows.

11. La formule gagnante en show est l'acoustique. Au lieu de se péter les oreilles avec le drum et les guitares distorsionnées, la formule en trio acoustique est informelle, crue et les paroles passent dix fois mieux.

12. C'est pas vrai que je sais pas danser. Je VEUX pas danser. J'aime mieux me cacher derrière ma guitare et shaker secrètement les fesses.

13. Il y a 20 ans, je gagnais Cégeps en spectacles. Il a 19 ans, je gagnais le «Prix de la meilleure création» de la finale nationale de Cégeps en spectacles avec un groupe parodique qui s'appelait «Les copeaux de peau». Par chance, les autres gars du groupe ont pu s'en sortir et ne font plus de musique aujourd'hui. Je m'implique pas mal dans Cégeps en spectacle depuis et j'ai été juge une douzaines de fois.