30 mois de prison pour un massothérapeute Drummondvillois

Un massothérapeute Drummondvillois se voit imposer une peine de deux ans et demi de prison pour des agressions sexuelles sur quatre clientes.

Rénald Lambert avait commis les gestes reprochés entre 2009 et 2015.

Il était alors employé de l’Amerispa et du SkySpa à Québec.

La juge au dossier s'est rangée derrière la suggestion de la Couronne au prononcé de la sentence.

Il faut dire que l'individu de 48 ans avait été reconnu coupable pour des gestes répétés.