AAR souhaite recruter des employés licenciés de Bombardier

L'entreprise aéronautique AAR de Trois-Rivières souhaite recruter des employés touchés par les suppressions de postes chez Bombardier.

Selon Radio-Canada, le défi de recrutement de main-d'oeuvre est bien présent pour l'entreprise du chemin de l'Aéroport.

Faute de main-d'oeuvre suffisante, AAR doit refuser des contrats et parfois étirer les échéanciers des travaux pour s'en sortir.

Bien qu'elle ne se réjouisse pas du tout des pertes d'emploi chez Bombardier, la direction d'AAR y voit une opportunité d'embauche.

L'entreprise a annoncé dans les derniers mois avoir au moins 75 postes à pourvoir à Trois-Rivières. De ce nombre, 30 sont toujours vacants.