ABI : les syndiqués voteront lundi

Les 1030 employés en lock-out de l'Aluminerie de Bécancour (ABI) s'exprimeront lundi sur la plus récente offre patronale.

Le syndicat des Métallos (FTQ) a annoncé que ses membres allaient se rassembler en assemblée générale dès 13 h le 11 mars.

Ils se prononceront alors sur l'offre que l'employeur a soumise lundi afin de mettre fin au conflit de travail qui dure depuis près de 14 mois.

L'entente propose une convention collective de 6 ans avec des augmentations salariales correspondant à une moyenne minimale de 2,55 % par année. Elle comprend également une réorganisation du travail qui respecte l'ancienneté et qui ne prévoit aucune mise à pied. D'ailleurs, au départ du conflit de travail, le respect du critère de l'ancienneté dans les mouvements de main-d'oeuvre était l'un des principaux points en litige.

ABI est propriété à 75 % d'Alcoa et à 25 % de Rio Tinto.