Accusation réduite contre un présumé meurtrier Drummondvillois

Un changement d'accusation sera effectué dans le dossier du présumé meurtrier Drummondvillois, Jean-François Toupin-Houle.

Selon La Nouvelle/Union, la défense et la Couronne auraient convenu de modifier l'accusation pour meurtre au second degré au lieu de meurtre prémédité.

Rappelons que l'accusé serait relié à la mort de Judith Élémond-Plante en juillet 2016 à Victoriaville.

Cette dernière avait retouvé gravement blessé dans son appartement pour finalement succomber à ses blessures quelques heures plus tard.

L'accusé avait ensuite été appréhendé à Trois-Rivières.