Agression armée : la prison pour deux accusés

Deux hommes prennent le chemin de la prison dans un dossier d'agression armée survenue à Saint-Germain-de-Grantham en février 2016.

Robert Caron a écopé d'une peine de 4 ans. Il purgera 36 mois, puisque 12 mois de détention préventive lui ont été accordés.

Yvan Caron reçoit quant à lui une peine de 30 mois, desquels il en passera 18 derrière les barreaux, en soustrayant 12 mois de détention provisoire.

Les deux hommes devront fournir un échantillon d'ADN et ne pourront posséder d'arme pour une période de 10 ans.

Ils étaient suspectés d'avoir commis ou d'avoir comploté en vue de commettre une agression.

Un entrepreneur a été grièvement blessé au cours d'une violente agression survenue le 3 février 2016 sur une propriété privée du 12e rang.

Deux autres accusés dans cette affaire doivent revenir au palais de justice de Drummondville en octobre prochain.