Atteinte de l'Alzheimer à 39 ans

Vous entendrez parler beaucoup d'Alzeihmer dans les prochaines semaines, car c'est le mois de la sensibilisation à cette maladie. Une campagne spéciale vient d'être lancée par la Société Alzheimer Centre-du-Québec pour une deuxième année consécutive.

Elle met en scène des témoignages de personnes touchées par l'Alzheimer ou une autre maladie neurodégénérative.

Voici par exemple le témoignage de Sandra, 39 ans : 

"Je ne suis pas ma maladie.
Je vis avec la maladie d’Alzheimer, j’apprends à vivre avec elle.
J’ai besoin de sentir votre confiance. Elle me permet de garder la mienne.
Ma famille et moi faisons équipe pour vivre le mieux possible avec la maladie.
C’est la maladie qui fait que j’agis comme ça; c’est un symptôme. Ce n’est pas moi qui le choisi.
Je suis là, je serai toujours là. Mon âme sera toujours là. Même si à un certain moment, la maladie m’empêchera de vous le démontrer.
J’ai reçu mon diagnostic le 1er juin 2018, à l’âge de 39 ans et 1 mois. Je suis atteinte de la forme autosomique dominante de la maladie d’Alzheimer. Elle est communément appelée la forme précoce ou la forme génétique de la maladie d’Alzheimer.

C’est après quelques discussions et quelques choix éclairés avec une conseillère en génétique que j’ai pris la décision de subir un dépistage génétique. Je sais maintenant que je suis porteuse de la mutation de PSEN1."

QUELLE A ÉTÉ VOTRE RÉACTION 
J’ai pleuré fort, en portant mes mains à mon visage. Et en répétant: « je le savais, je le savais…»

Pour la suite du témoignage : ICI 

UN MOIS POUR CHANGER LA PERCEPTION 

La Société Alzheimer Centre-du-Québec désire ainsi changer les attitudes à l'égard de la maladie et dissiper la stigmatisation. 

Une première charte des droits des personnes atteintes de maladies neurodégénératives est aussi en élaboration.

Rappelons que la Société Alzheimer Centre-du-Québec offre plusieurs tels que l'écoute téléphonique, le soutien familial, l'information et de la formation, du répit aux proches aidants et de l'hébergement permanent à la Maison Myosotis de Drummondville.