Campagne sur les dangers du travail en échelle

La CNESST lance une nouvelle campagne pour sensibiliser les travailleurs et les employeurs aux dangers du travail à l'échelle.

En Mauricie et au Centre-du-Québec, 322 travailleurs ont chuté d'une échelle ou d'un escabeau au cours des 5 dernières années.

En septembre 2017, un travailleur a fait une chute mortelle alors qu'il effectuait des travaux sur un toit d'un bâtiment du boulevard St-Joseph à Drummondville.

À l'époque, la CNESST a identifié 2 causes à l'accident, soit le glissement de l'échelle ainsi que le matériel fourni et la méthode d'utilisation de l'échelle.

L'organisation rappel  l'importance d'utiliser un moyen plus sécuritaire, tel que la plateforme élévatrice, la nacelle ou l'échafaudage.

La CNESST souhaite faire comprendre à tous les milieux de travail que l'échelle est avant tout un moyen d'accès, et non un poste de travail.