Centres jeunesse : beaucoup de violence envers les employés

Les intervenants et les employés en centres jeunesse de la région seraient de plus en plus victimes de violence.

Les agressions verbales, mais surtout physiques sont le lot quotidien de plusieurs, ce qui cause une hausse des cas de congés de maladies et des départs selon le Journal de Montréal.

Steve Garceau, représentant syndical régional pour l'APTS, donne des exemples :

 

Le syndicat demande un meilleur suivi des plaintes des employés et des longueurs dans la mise en place d'actions concrètes.

Par contre, le CIUSSS Mauricie/Centre-du-Québec ne prévoit pas de coupures de postes en centres jeunesse malgré une réorganisation en cours.