Coupable d'agression sexuelle

Un homme de Drummondville est reconnu coupable d'un chef d'accusation d'agression sexuelle.

L'homme, âgé dans la quarantaine, aurait abuser d'une jeune fille dans la vingtaine au cours de l'année 2016.

Le Drummondvillois était aussi été visé par un chef d'accusation d'inceste. Dans ce cas, il a été déclaré non-coupable.

Il n'aurait pas été possible d'établir, hors de tout doute, le lien de parenté entre la victime et l'accusé.

Une ordonnance de non-publication prévaut dans cette affaire depuis le début des procédures judiciaires afin de protéger l'identité de la victime.

L'accusé connaîtra sa sentence dans les prochains mois. Son retour en Cour est prévue pour le 22 mai.