Des mesures pour contrer la pénurie de préposés aux bénéficiaires

Le CIUSSS s'attaque au problème de pénurie de préposés aux bénéficiaires en Mauricie/Centre-du-Québec.

Dans un premier temps, l'organisme souhaite inciter les gens à s'inscrire ou à terminer leurs études pour devenir préposés aux bénéficiaires.

Un programme de formation cours (5 à 6 mois) sera offert à certains endroits tout comme un régime d'acquisition des connaissances.

Des mesures sont aussi prises pour améliorer les conditions de travail des actuels préposés aux bénéficiaires notamment par le rehaussement de poste.

Louis Brunelle est directeur des Ressources humaines au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux Mauricie/Centre-du-Québec.
 

La situation est critique dans plusieurs CHSLD de la région, dont au Centre Frédérick Georges-Hériot de Drummondville.

Selon des travailleurs, il manquerait parfois 4 préposés sur certains étages et des travailleurs s'occupent parfois de 26 patients à la fois pour un ratio de 7.

Le syndicat est déçu d'ailleurs que Drummondville soit exclu du projet pilote pour le programme de formation cours qui se fera à Trois-Rivières.

Le président  du Syndicat du personnel paratechnique, services auxiliaires de métiers, Pascal Bastarache