Des proprios réclament le dépôt garanti

Des propriétaires de logements de Drummondville réclament le dépôt garanti.

Selon Radio-Canada, c'est le cas notamment de Josée Carpentier qui a vu son logement être saccagé par son ancien locataire.

En plus des dommages et des loyers impayés,  l'ancien locataire aurait aussi écoulé des articles essentiels à la maison sur les réseaux sociaux.

Il aurait mis en vente la hotte du four, la porte de douche vitrée, des portes françaises ainsi que des poignées de portes et d'armoires.

Mme Carpentier estime à plus de 50 000$ l'argent qu'elle devrait investir pour remettre le logement en état.

Un sondage mené par la Corporation des propriétaires immobiliers du Québec (CORPIQ) démontre que les cas de saccage sont nombreux.

Près de 700 propriétaires, membres de la CORPIQ ont indiqué en juin qu'ils considèrent l'était de certains logements inacceptables pour de futurs locataires.

Les dommages aux logements s'élèveraient à des dizaines de millions de dollars chaque année. 

Seulement 6 % des propriétaires récupèrent leur argent grâce à la Régie du logement.