Dons d'organes : Une Drummondvilloise témoigne

Une Drummondvilloise témoigne de sa greffe de coeur en cette 20e Semaine nationale du don d'organes et de tissus.

Diane Laporte a dû subir cette intervention à la suite de nombreux problèmes cardiaques causés par une maladie héréditaire. 

En 1998, elle était en chemin pour l'Institut de cardiologie lorsqu'elle a eu une sévère crise cardiaque. La dame fut réanimée de justesse et la greffe a été effectuée à ce moment.

Elle vit depuis 19 ans avec ce nouveau coeur, elle qui va avoir 60 ans dans les prochaines semaines.

Mme Laporte indique que ce changement lui a sauvé la vie :

 

La Drummondvilloise indique qu'il ne faut pas hésiter à signer sa carte pour le don d'organes, car son fils a aussi pu en bénéficier.

En 2016, 25 personnes ont été transplantées en Mauricie/Centre-du0Québec et 45 étaient en attente, surtout pour un rein.