Drummondville lance la collecte des matières organiques auprès des ICI

Drummondville lance la collecte des matières organiques auprès des industries, commerces et institutions (ICI).

Dès 2020, Québec imposera que 100 % des matières organiques générées soient détournées de l'enfouissement.

À Drummondville, le compostage pour le secteur résidentiel est implanté depuis 2011.

Depuis juin, la collecte des matières organiques est obligatoire pour 32 grands générateurs, principalement de grands restaurants et commerces alimentaires.

Drummondville souhaite étendre la pratique auprès de tous les industries, commerces et institutions d'ici 5 ans.

Les Promenades Drummondville ont participé dans les dernières années à un projet pilote sur la collecte des matières organiques.

Céline Burdet est directrice générale.

 

" Nous résultats sont d'environ 12 tonnes, annuellement, qu'on récupère maintenant. Même le recyclage a été bonifié. Cette année, on récupère plus de 80% de toutes les matières générées dans les Promenades. Pour nous, c'est un succès fou."

 

 

L'hôpital Ste-Croix de Drummondville participait aussi au projet pilote. Avec plus de 1 000 repas servis par jour,  ils ont réussi à réduire leurs déchets de 50 %.

De 2016 à 2017, Drummondville note une hausse de 16 % des quantités de matières organiques valorisées sur son territoire.

Il y a aussi une diminution de 15 % des quantités de matières enfouies.