Dur hiver sur la route 116 entre Victoriaville et Warwick

Nid de poule ISTOCK Maudib

La route 116, entre Victoriaville et Warwick, cause des maux de têtes aux gens qui y circulent en véhicule.

L'hiver dernier, la route était dans un état lamentale alors que les trous et crevasses se succédaient à un rythme fou.

Selon le Journal de Montréal, une cinquantaine d'automobilistes ont dû faire des réclamations au MTQ pour des dommages majeurs à leur voiture.

Il est question notamment de pneus éclatés, de jantes fendues, de bris à la suspension ou encore au radiateur.

Le ministère des Transports aurait refusé toute les demandes d'indemnisation considérant avoir fait tout son possible pour réparer la chaussée rapidement et avec tous les moyens appropriés, mais limités en raison des conditions météorologiques incontrôlables.

Six mois plus tard, les trous ont été colmatés, mais la chaussée reste très cahoteuse. Des travaux d'asphaltage sont au menu pour cet été.

Environ 10 000 véhicules circulent quotidiennement sur la route 116 entre Victoriaville et Warwick.