Élections fédérales : le projet de TGF sera encore au menu

Train - Via Rail à Drummondville

Le projet de train à grande fréquence (TGF), supporté notamment par Drummondville, sera mis à l'avant-plan lors des prochaines élections fédérales.

L'Union des municipalités du Québec demande aux candidats (es) et à leur parti de s'engager clairement sur le sujet, et ce, le plus rapidement possible.

Le TGF, un projet de VIA Rail, relierait une voie dédiée entre Québec et Montréal, en passant par Trois-Rivières. Le plan de VIA Rail inclut aussi le maintien et le développement des trajets sur la Rive-Sud. Drummondville y figure comme plaque tournante. Il s'agit d'un plan de près de 4 millliards de dollars.

 

Alexandre Cusson, président de l'UMQ et maire de Drummondville.

 " Comme troisième mode le plus utilisé pour le transport de marchandises et ses quelque 6 302 kilomètres de réseau de voies ferrées, le rail est au cœur du développement économique régional. Il faut le valoriser et pas seulement s'en servir pour exporter des matières premières. Ce n'est pas vrai qu'on dira non à un projet aussi emballant que le TGF par manque de volonté politique. Nous demandons à chacun des partis politiques de s'engager sur le sujet le plus rapidement possible ".

 

La sécurité des rails au Québec figure aussi aux nombres des demandes de l'UMQ à l'intention des partis fédéraux. Selon le Bureau de la sécurité des transports du Canada, il y a eu en moyenne 178 accidents entre 2009 et 2015 aux passages à niveau. Ces accidents ont causé 24 décès et plus de 25 blessés graves.

Le Sommet gouvernemental sur le transport ferroviaire se tiendra à Drummondville en décembre 2019.