ERRATUM - Un promoteur à Drummondville subira un procès

Une erreur s'est glissée dans un texte diffusé sur nos ondes dans les dernières heures.

Contrairement à que nous avons écrit, Fernando Charest n'a pas plaidé coupable et n'a pas l'intention de le faire.

Ce dernier va tout de même subir un procès à Drummondville alors qu'il est poursuivi par l'Autorité des marchés financiers.

Le promoteur fait face notamment à des accusations de placement sans prospectus et de pratique illégale de courtier en valeurs. 

M.Charest affirme que ses entreprises et lui ont été accompagnés par des firmes d'avocats spécialiées tout au long du projet litigieux et qu'il en fera la démonstration dans la suite des procédures devant la Justice.

Son dossier reviendra en Cour à la fin juin et au début juillet.

Nous tenons à nous excuser des inconvénients que la diffusion de la première version du texte a pu provoquer chez les personnes impliquées.