Fermeture des bureaux de la GRC : réaction chez les Conservateurs

Les conservateurs contestent la décision de la GRC de fermer 5 détachements au Québec, dont celui de Drummondville.

La fermeture des postes est prévue pour le 13 juillet. Elle touche aussi Saguenay, St-Jérôme, Trois-Rivières et Rouyn-Noranda.

Le ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable de la Sécurité publique et de la Protection civile, Pierre Paul-Hus, se dit inquiet.

Il rappelle que des milliers de migrants illégaux traversent la frontière sud du Canada créant une pression sur les ressources de la GRC, surtout au Québec.  

Il soutient aussi que les Libéraux proposent d'assouplir les peines pour les crimes graves liés au terrorisme et autres infractions reliées au crime organisé.

Pour les Conservateurs, ces mesures et la fermeture des détachements au Québec sont inquiétantes pour les gens vivant dans les régions visées.

Ils demandent à rencontre Ralph Goodale, le ministre de la Sécurité publique, afin de discuter de ces fermetures et du travail de la GRC au Québec.