Fin du procès opposant le GODD et Drummondville

Le procès entre le Groupe d'opposant au dépotoir de Drummondville (GODD) et la Ville s'est clos jeudi.

Le juge au dossier a pris la cause en délibéré après la fin des plaidoiries.

Rappelons que le procès qui s'est amorcé le 20 avril dernier conteste une attestation de conformité émise par Drummondville à Waste Management, autorisant un agrandissement.

Le GODD qui a basé sa preuve sur des documents remet également en question l'issu du référendum du 23 mars 2013.

Une majorité de citoyens s'étaient alors opposés à l'agrandissement du site d'enfouissement.

Des témoignages ont été entendus lors des quatre premiers jours d'audience, dont ceux de membres du GOOD et l'ex-mairesse de Drummondville, Francine Ruest-Jutras.

Le GODD attend maintenant le jugement, avec la certitude qu'il sera éclairé en raison de l'attitude du juge, selon ce que rapporte le porte-parole du groupe, Jean-Guy Forcier.

Le juge dispose maintenant de six mois pour rendre son verdict dans cette affaire.