Grève évitée chez Microbird/Girardin

Les employés de Microbird/Girardin à Drummondville ont finalement accepté une entente pour éviter une grève.

Les offres finales de l'employeur ont été acceptées par 79 % des 400 syndiqués affiliés aux Métallos.

L'entente ne prévoit plus de temps supplémentaire obligatoire et modifications d'horaires, notamment pour débuter à 6h, comme le voulait la partie patronale.

Le nouveau contrat de travail comprend aussi des hausses salariales totalisant 13,5 % sur 5 ans rétroactivement au 1er janvier dernier. 

Les négociations ont été ardues et se sont échelonnées sur 9 mois.