La CCID contre la baisse des seuils d'immigration

Immigration-iStock-(Rawpixel)

La Chambre de commerce et d'industrie de Drummond (CCID) s'oppose à la diminution des seuils d'immigration proposée par le gouvernement du Québec.

L'organisation s'allie ainsi à la position de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ).

En commission parlementaire, la FCCQ fait valoir qu'un rehaussement des seuils d'immigration permettra, conjointement avec d'autres mesures, de limiter les effets du vieillissement de la population et de faire face à la pénurie de main-d'oeuvre actuelle et future

La CCID soutient cette position, en raison des besoins criants de main-d'œuvre dans la région de Drummond. 

 

Yves Chabot, directeur général de la CCID

" Actuellement, près de 2000 emplois restent à pourvoir dans la région de Drummond. Il faut donc se doter d'objectifs ambitieux et d'initiatives, à la hauteur de nos besoins pour aider nos entreprises. Notamment le programme "Un emploi en sol québécois" de la FCCQ est une opportunité de rencontre entre nos employeurs et les personnes immigrantes, visant à favoriser leur intégration sur le marché du travail québécois. " 

 

La CAQ veut faire passer le nombre d'immigrants de 52 000 à 40 000 pour cette année et revenir progressivement à un seuil de 52 000 d'ici 2022.

La FCCQ et la CCID préconisent plutôt un rattrapage du niveau d'immigrants économiques, en établissant un seuil à 60 000 personnes d'ici 3 ans.